Auteur : Luc Rousseau (IP : 199.22.57.2 , gb2.hydro.qc.ca)
E-mail   : rousseau.luc@hydro.qc.ca
URL      :
Whois    : http://ws.arin.net/cgi-bin/whois.pl?queryinput=199.22.57.2
Commentaire :
Bonjour,

Nous avons la chance d’avoir un beau grand lac en santé…

Plus de la moitié du lac est non habité, ce qui laisse la place à pratiquer plusieurs sports nautiques sans incommoder les riverains.

Le respect de tous les plaisanciers, a toujours été reconnu sur notre lac.

Qui sommes-nous, pour vouloir toujours attaquer à chaque saut d’humeur.

Oui, c’est regrettable ce qui est arrivé à l’embarcation de Lyne (c’est moi qui l’a remorqué jusqu’au quai public).

Mais je crois qu’il faut bien remémoré les faits…

Le bateau qui a coulé dont on parle est amarré au large rendant difficile l’accès (seulement à la nage ou avec une autre embarcation).

Les pluies abondantes et fréquentes de l’été passé n’ont pas aidé à avoir les cales sèches.

Le bateau de Lyne n’est pas muni d’une pompe électrique AUTOMATIQUE munie d’une flotte servant à vider le surplus d’eau, ce qui veut dire qu’il faut se rendre à bords du bateau après chaque ondée afin d’amorcer le processus d’écoper son bateau rendant la tâche pénible .

En conclusion, je crois que c’est un hasard que son bateau est coulé en même temps qu’une vague a passée selon les dire de ses voisins, c’était rendu inévitable dans ces circonstances que son bateau est sombré. 

Car il a bien eu négligence de sa part, car un bateau quelque soit sa forme va suivre le mouvement de la vague, s’il est en bon état et bien amarrer.

Dans ces circonstances, je dois décliner toute proposition à interdire quelconque embarcation nautique sur notre lac.

Bonnes vacances à tous!