Bonjour, C’est Lyne , au 112 des Bécassines et j’ai maintenant une adresse courriel à moi, même si je ne suis pas très habile encore avec ce système. Le téléphone( et le répondeur) reste le moyen le plus rapide pour me joindre.Alors, vous pourrez m’écrire à cette adresse et la communiquer au « blogue » du Lac des Grandes Baies.  Aussi, je sollicite votre opinion et celle des gens qu’on peut rejoindre par le « blogue », à savoir si on pourrait demander au CA de faire des représentations  à la municipalité ou présenter une pétition  si cela s’avère un moyen pertinent pour demander que certain (s)type(s) d’embarcation(s) soit(ent) interdit(s) sur le lac des Grandes Baies, à savoir les bateaux « lestés » ou qui sont typiquement faits  pour le « wake board ». En effet, lors de mes 3 semaines de vacances, particulièrement, j’ai  observé que ce type d’embarcation était plus présent. Je me questionne sur les conséquences  pour  la protection des berges, leur érosion accrue, par les vagues ainsi créées qui sont plus « grosses » que normales.Comme on le sait, la protection des lacs passe par différentes mesures ( reboisement, fosse sceptique conforme, utilisation de savon,produit sans phosphore ect), mais aussi par la protection des berges , en évitant leur érosion indue. Enfin, pour la petite histoire , je tiens à dire, pour lever toute ambiguité, face à ma démarche   que mon bateau Prince Craft, moteur 4 temps a été viré complètement à l’envers, le 1 août dernier. Plusieurs voisins ont été témoins de cet événement et on m’a  aidée à remorquer le bateau.  Ces gens ont donc eu connaissance de cet événement, plus tous ceux qui ont été informés par le  » bouche à oreille « . Si je faisais cette demande de réflexion pour limiter les bateaux « lestés », sans dire cette histoire, je crois que certains pourraient  laisser entendre que je réagis à un événement qui me touche personnellement. Or, il est vrai que le fait que le moteur 4 temps, de mon bateau soit peut-être » fini »  ne me réjouit pas. Et, je tiens à préciser que je ne recherche aucune forme de blâme ou réclamation à qui que ce soit . Cependant, ce n’est pas cet événement qui suscite ma demande de réflexion, mais bien ma réelle préoccupation pour la protection  de l’environnement et de nos lacs et plus spécifiquement  celui où j’habite. Donc, j’aimerais avoir vos commentaires et que vous puissiez transmettre ma demande  de réflexion aux gens du « Blogue ». Si vous ne pouvez pas transmettre ma demande ou ne voulez pas pouvez seulement m’aviser. MERCI.Lyne Bérardelli 

 Roland Pepin:  Je ne sais pas si je suis seul à ne pas savoir.  J’ai demandé des précisions à propos de ce qu’on entendait par bateau lesté et wake board.  Voici la réponse de Lyne.

    Bonjour,  Oui, vous pouvez transmettre mon courriel, car j’aimerais avoir l’avis  de plusieurs personnes face à ma proposition de limiter les bateaux lestés.( et en fait, je pose la question: veut-on limiter, réfléchir face aux différents types d’embarcation que nous souhaitons sur notre lac.?) Par bateau lesté, j’entends les bateaux qui peuvent faire de grosses vagues en se chargeant d’eau. Ce type de bateau permet aux amateurs de « weak board » (qui est une forme de ski nautique sur planche plus courte et qui se fait  à basse vitesse du bateau, mais en sautant sur de grosses vagues, pour faire des sauts sur la vague du bateau et ceux qui sont « bons » peuvent faire des « 360 » en tournant sur la vague. Voilà, j’espère que ça vous éclaire.